Triceps brachial

  • Développé couché Haltères
    • Développé couché Prise Marteau
    • Ecarté couché Triceps
    • Ecarté incliné Triceps
    • Développé Nuque
    • Exercice à la Poulie
    • Tirage Poulie
    • Extension Poulie
    • Extension Triceps
    • Extension Triceps à deux mains
    • Répulsion Triceps
    • Barre Front
    • Curl vis a vis
    • Developpe couche inversée
    • Dips entre deux bancs
    • Extension au dessus de la Tete
    • Extension horizontale Corde
    • Extension Poulie Haute Basique
    • Extension Poulie Haute Unilatérale
    • Extension Verticale Hatere
    • Kick Back
    • Obtenir de gros bras ou simplement avoir un physique équilibré, les pratiquants de la musculation y divergent. Cet article vient donc pour proposer un entraînement fructueux du triceps, en tenant compte de son anatomie, son fonctionnement et les dangers que peut engendré un exercice non réussi. Le triceps brachial est un muscle se situant à la loge postérieure du bras, constitué d’un corps musculaire comportant trois faisceaux, à savoir : la longue portion, le vaste externe et le vaste interne. La première partie est moins visible de face, mais constitue un volume important dans la formation du triceps. La partie qui illustre le plus ce muscle est sans doute le vaste externe, qui, en position relâchée, démontre la forme du bras. Quant au vaste interne, il reste relativement caché, par sa position et son volume. La principale fonction du biceps brachial est de permettre l’extension de l’avant-bras sur le bras. Il agit ainsi en opposition au biceps.
      Placés à l’arrière du bras, les parties du triceps brachial que nous venons de citer sont reliées entre elles et avec les os des ce fragment du corps. En effet, la portion longue est celle qui relie l’omoplate (un os large, situé à la partie postérieure de l’épaule) au coude. Le vaste externe est quant à lui responsable de relier l’humérus (l’os le plus important au niveau du bras, se situant entre l’épaule et le coude) au coude, tout comme le vaste interne.

      Face au souci d’un bon nombre de gens de développer la musculation du bras, et du triceps brachial en particulier, il s’agira pour nous de proposer un exercice dont l’efficacité est vérifiée par les pratiquants et les professionnel de la musculation. Ceci, sans pour autant exclure l’existence d’autres types d’exercices. Ainsi, le développé couché permet de travailler ses triceps et les améliorer, en prenant compte des mesures de sécurité s’y rapportant. En fait, ce type d’exercice se pratique sur un banc ou un tapis avec des haltères ou une barre. Toutefois, il demeure préférable d’opter pour un tapis et une barre. Faire cet exercice debout ou sur un banc provoque dans certains cas des maux au niveau du dos. Cependant, le fait d’être couché en posant bien son dos sur un tapis ne comporte aucun risque de ce genre. Il reste maintenant que la technique soit exécutée convenablement. On garde alors les coudes proches en laissant le dos bien plat et pour plus de sécurité, on peut relever les jambes dans le but de pouvoir forcer. Par ailleurs, il faut faire très attention aux coudes. Descendre trop bas risque de provoquer des fractures. On arrive maintenant à la respiration. En effet, elle doit accompagner le mouvement de descendre la barre par une inspiration et par un souffle au moment de la soulever. Pour ce qui des résultats, tout dépend du travail. Ainsi, ceux qui veulent augmenter le tour de leurs bras doivent travailler la portion longue du triceps. Dans un but esthétique, il serait important de mettre en évidence son vaste externe. Toutefois, il est conseillé de ne pas travailler l’un au détriment de l’autre ou le triceps indépendamment du biceps. Beaucoup de professionnels conseillent de solliciter ces deux derniers muscles en alternance.