Tirage Nuque

De nos jours, la pratique de la musculation attire de plus en plus de gens. C’est devenu en quelques sortes la tendance du moment, en particulier auprès des jeunes. Dans le souci de répondre aux besoins de ces derniers, notre équipe de rédaction propose différents articles consacrés aux exercices de musculation et leurs exécutions. En effet, il s’agit d’une activité sportive physique qui intervient sur le corps humain, c’est pourquoi le partage des connaissances des experts du domaine demeure essentiel pour une meilleure pratique et conception des différentes techniques. Le présent exposé se veut donc une présentation d’un exercice de musculation qui concerne une partie musculaire du haut du corps humain, à savoir le tirage nuque. Nous nous pencherons à montrer l’exécution appropriée de l’exercice, les muscles qu’il développe et les différents conseils pratiques des professionnels de la musculation. En effet, les exercices des tirages sont connus par le fait qu’ils portent leur travail sur les muscles du dos. C’est justement le cas pour ce qui est du tirage nuque qui intervient essentiellement sur le grand dorsal, le grand et le petit rond. Cela n’exclue toutefois pas le fait qu’il sollicite d’une manière secondaire les biceps. A travers le recours à cet exercice, le pratiquant doit, si son exécution répond aux normes de la pratique, s’attendre à donner de la largeur aux parties extérieures de ses dorsaux. Machine, position et exécutionNous avons ici un exercice qui se réalise sur une machine-à-poulie haute. Pour se mettre dans la position adéquate, l’exécutant doit s’asseoir sur le banc attaché à la machine en gardant le dos bien droit et la cage thoracique sortie. Les pieds doivent être posés au sol et les genoux bloqués sous les supports réglables prévus à cette fin, appelés « boudins ». Après s’être mis correctement sur la machine, il ne reste qu’à se saisir de la barre coudée sur les deux côté avec une prise de mains en pronation dont l’écart doit dépasser la largeur des épaules ; et rester dans une position où les bras ne doivent pas être totalement tendus. Le mouvement consisterait alors à tirer d’un geste équilibré la barre jusqu’au niveau de la nuque, sans la toucher, garder cette posture pendant un petit moment (2 à 3 secondes) en contractant et en mettant toute la pression sur les muscles dorsaux. Après cela, la barre peut être relâchée lentement vers la position de départ. Côté respiration, inspirer en commençant à descendre la barre et expirer en position basse contribue à la réussite de l’exercice. Pour ce qui est de l’intensité du travail, les professionnels de la musculation recommandent d’en faire 3 séries de 15 répétitions marquées par des intervalles allant jusqu’à 1min.30. Pour une meilleure exécution de l’exercice, nous proposons de suivre la vidéo sur le lien suivant : Par ailleurs, beaucoup de nos experts s’accordent à considérer cet exercice comme étant dangereux, et par conséquent le déconseillent aux pratiquants n’ayant pas encore acquis la maîtrise technique appropriée. Toutefois, même dans le cas où l’exécutant serait avancé dans la pratique de la musculation, des précautions restent à prendre. Ainsi, il ne faut surtout pas toucher brutalement la nuque à chaque descente de la barre, maintenir la position indiquée, notamment celle du dos et faire attention aux articulations des épaules. Enfin, il convient de souligner que certains de nos pratiquants passent à un moment de fatigue à l’utilisation des biceps pour tirer la barre. Attention ! Dans ce cas, les dorsaux ne sont pas sollicités et le risque de se blesse augmente. Il faut donc penser à diminuer la charge.