Tirage Barre Fixe Bras

A la popularité des tractions à la barre fixe, s’ajoutent leur efficacité et la multitude de muscles ou de parties musculaires qu’elles développent. Après avoir présenté en quoi consistent-elles et comment elles concernent de travailler les dorsaux, notre intérêt sera désormais porté sur leur considération par les professionnels de la musculation comme étant un exercice important en vue de développer ses biceps. Cet article se veut donc une présentation des différents aspects de l’exercice, autrement dit, de sa meilleure exécution, des muscles qu’il sollicite et des conseils pratiques de notre équipe d’experts pour une meilleure réalisation. Les tractions à la barre fixe sont un exercice qui permet de muscler différentes parties musculaires du haut du corps humain. Ainsi, il peut solliciter tous les muscles du dos, les trapèzes, les pectoraux et les bras. Pour ce qui est de ces derniers, ce sont le biceps brachial et le brachial qui sont principalement travaillés. Toutefois, il convient de souligner que c’est la posture de l’exécutant sur la barre qui décide de la nature de la musculation, et comme c’est le développement des biceps qui nous importe dans cette présentation, nous nous contentons de la variante appropriée. Il s’agit ici d’un exercice qui n’exige pas la présence de beaucoup d’équipements. En effet, il suffit de la présence d’une barre de traction fixée en haut du mur ou d’un autre support, et le cas échéant d’un banc pour s’aider à monter et à descendre de la barre. La position de départ lors de cet exercice est d’être suspendu à la barre fixe avec une prise des mains en supination écartées à la largeur des épaules. En fait, c’est cette prise en supination qui permet de centrer le travail sur les muscles du biceps, car dans le cas contraire, c’est-à-dire une prise en pronation, le travail serait porté sur les dorsaux. Les pieds seront de préférence fléchis et croisés vers l’arrière. Après s’être bien tenu dans cette posture, il ne resterait au pratiquant qu’à entamer l’exécution de son exercice. Cette dernière consiste à contracter les bras et tirer vers le bas pour monter son corps jusqu’à avoir le menton au niveau de la barre, s’y maintenir une fois arrivé et redescendre lentement vers la position initiale sans balancer et sans bouger les mains qui doivent être bien fixées sur la barre. La respiration n’en est pas du reste. Il convient alors de suivre le mouvement par une expiration en montant et une inspiration en descendant. Il importe également de couper son souffle au moment d’avoir le menton au niveau de la barre pour mettre de la pression sur les biceps et maintenir leur contraction. Pour ce qui est de l’intensité des répétitions, cet exercice a la particularité d’être difficile à réaliser, notamment pour ceux qui n’ont pas encore développé leur force musculaire. C’est pourquoi il est recommandé de répéter cet exercice autant que possible. Pour une meilleure exécution de l’exercice, nous proposons de suivre la vidéo suivante : Il est vrai qu’il suffit d’avoir une certaine force pour exécuter les tractions à la barre fixe, mais il ne faut pas croire qu’elles sont sans danger. Pour éviter de se blesser, il convient de réaliser la technique lentement, notamment lors de la descente, où il faut faire attention à ne pas trop tendre les bras par crainte de provoquer des tendinites au niveau des articulations, de l’épaule notamment. Enfin, pour que l’exercice soit réussi et sollicite convenablement les biceps, le pratiquant ne doit aucunement s’aider du dos ou des épaules lors du mouvement vers le haut. Toute la concentration doit donc être mise sur les bras.