Répulsion Triceps

Des exercices simples, efficaces, n’exigeant pas beaucoup de matériels se trouvent pour développer différentes parties musculaires. Pour satisfaire le besoin de nos lecteurs, amateurs et pratiquants de la musculation, nous poursuivons une démarche de présentation, d’explication et de partage de connaissance afin que chacun puisse avoir son idée sur les différents exercices de musculation, leur exécution, les muscles et les performances qu’ils sollicitent et les conseils de sécurité relatifs à un travail musculaire réussi. Cet article se veut un exposé de l’exercice Répulsion triceps sur tous les niveaux que nous venons de citer. En effet, cet exercice a la particularité d’être exécuté chez soi même sur du matériel qui n’est à l’origine pas destiné à ces fins. Nous allons donc voir en quoi consiste la pratique de cette technique. Commençons d’abord par dire que ct exercice est considéré comme étant une base dans le développement musculaire du triceps brachial. Il permet de travailler la force et la forme de cette partie musculaire. Nous disions plus haut que la pratique de cet exercice n’a pas besoin de machine ou du matériel qui ne serait peut-être pas à la portée de tous les pratiquants. Effectivement, il suffit d’avoir en possession deux bancs plats pour réaliser la technique de la Répulsion triceps. Avant de passe à l’exécution, le pratiquant doit se mettre dans la position indiquée par les professionnels de la musculation, pour qui l’exécutant doit placer les deux bancs parallèlement, s’asseoir sur le premier en y plaçant les mains d’un écart légèrement supérieur à celui de la taille tout en gardant les bras tendus. Le deuxième banc va servir à mettre les talons dessus. A ce moment là, le corps doit être mis vers l’avant, de façon à ce qu’il se trouve dans le vide entre les deux bancs. Ce n’est qu’à partir du maintien de cette position que l’on peut passer à la l’exécution du mouvement. En effet, ce dernier consiste à fléchir les coudes vers l’arrière en gardant le haut et le bas du corps formant un angle droit et pousser sur les avant-bras pour revenir à l’état initial, qui est celle de tendre les bras. Cette exercice est particulièrement difficile, vu la force physique demandée pour le réussir. Cependant, respirer convenablement peut s’avérer avantageux dans la diminution de la pression. Ainsi, il faut inspirer en avec le mouvement vers le haut et expirer en descendant. Pour ce qui de l’intensité de l’application, tout dépend des capacités du pratiquant. Il est recommandé de faire autant que possible en ayant les triceps bien échauffés. Pour une meilleure exécution de l’exercice, nous proposons de suivre l’illustration sur le lien suivant : Néanmoins, il reste difficile de garder la stabilité du corps dans cette position. Dans ce cas, il vaut mieux, selon nos experts, de ne pas y insister pour éviter des blessures qui peuvent surgir, notamment au niveau du bassin et des épaules. Une mauvaise tendance est également constatée chez la majorité de nos pratiquants. Ces derniers ajoutent des poids au niveau des cuisses, une pratique qui s’est révélée très dangereuse. C’est vrai qu’il est bien de tenter et d’être parfois créatif dans la réalisation des exercices, mais pas aux dépens de sa santé.