Les trapèzes

  • Barre Pronation
    • Elevation Latérale
    • Haussement Epaule Rotation
    • Haussement Epaule
    • Relevé Epaule
    • Dans le but d’être plus explicite dans nos articles sur la présentation des muscles, de leur anatomie et fonctionnement, visant un public large et diversifié, nous avons choisi de détailler sur des muscles se situant au niveau de parties déjà présentées. C’est donc le cas pour ce qui est de cette présente publication qui a pour objet d’exposer les aspects anatomique, fonctionnel et musculaire des muscles trapèzes, situés au plan postérieur de l’épaule. Il s’agit d’une partie très importante qui intervient dans l’abduction du deltoïde. C’est l’un des muscles le plus larges du corps humain.
      Le muscle trapèze est constitué de trois principaux faisceaux. Nous avons dans un premier lieu, le faisceau supérieur : il est oblique et situé en bas vers l’extérieur, relié aux vertèbres cervicales. Il est suivi du faisceau moyen, dont la position est horizontale, d’origine thoracique. En dernier, nous avons le faisceau inférieur, qui a pour origine les ligaments inter- épineux. Il se trouve en haut vers l’extérieur. En effet, ce muscle intervient dans l’activité de la nuque, de l’épaule et du tronc et joue un rôle primordial dans le maintien de l’omoplate et dans le penchement de la tête.

      De part sa position au niveau du dos et des épaules, les différents exercices de musculation développant ces deux parties sollicitent, d’une manière indirecte, le muscle trapèze. Toutefois, un travail spécifique sur le muscle doit intervenir à partir du moment où les muscles de dos sont développés, car dans un cas contraire le trapèze peut prendre le dessus sur les épaules e créer ainsi un déséquilibre au niveau des membres supérieurs, ce qui peut nuire à son esthétique. En effet, les muscles trapèzes doivent être soumis à des exercices de musculation afin de donner plus de force et de volume à son dos. Pour ce faire, le travail doit être centré sur les deux faisceaux moyen et inférieur, et ce, à travers les différents exercices et variantes des rowings barre. Ainsi, le faisceau moyen peut être sollicité par l’exercice du rowing à la machine dont la position du buste doit être mise à 90°. Le résultat consiste, si l’exercice est bien exécuté, à permettre le rapprochement de l’os scapula de la colonne vertébrale et mettre ainsi fin aux maux et déformations au niveau du dos, mais également de permettre à le mouvement en arrière de l’épaule. Cependant, l’inclinaison du buste à 45° permet quant à elle de travailler le faisceau inférieur du trapèze. Dans ce cas, le résultat serait de mettre l’épaule dans une position idéale lors de son abaissement. Enfin, il convient de dire que la décision de mettre en œuvre la présentation des muscles trapèzes, malgré la publication d’articles traitant le dos et les épaules, est loin d’être anodine. En effet, avoir des trapèzes bien formés et musclés permet d’ajouter plus de force à la zone postérieure des membres supérieurs et de leur donner une épaisseur e esthétique en vue d’avoir un corps beau et parfaitement fonctionnel.