Extension Triceps Allongé

De l’esthétique des muscles à leur isolation en passant par le volume et la force physique, toutes les performances sont importantes pour développer son corps et se permettre de vivre en harmonie. Après avoir présenté les différents exercices d’extension des triceps, leurs exécutions respectives et les résultats auxquels il faut s’attendre, nous passerons désormais à l’exercice de l’extension triceps allongé. Il s’agit pour nous de voir quelle partie musculaire est sollicitée par ce genre d’exercice ? Comment et dans quelle position s’exécute-t-il ? Et quelles sont les performances travaillées ? Ce qui suit constitue des réponses à toutes ces questions et d’autres que ce posent généralement les pratiquants de la musculation. En nous appuyant sur les dires et la pratique professionnelles de la musculation, nous essayerons de mettre à la portée de nos lecteurs intéressés des éléments sur lesquels ils peuvent se baser pour pratiquer les exercices musculaires. L’exercice de l’extension triceps allongé concerne essentiellement les muscles du triceps. Appelée également « papillon », cette technique a pour objectif d’améliorer la masse musculaire de la partie travaillée, ce qui permet de gagner de la force et de développer son endurance, essentielle dans toute bonne condition physique. En effet, pour ce faire, il faut d’abord la présence du matériel nécessaire, qui se limite à un banc plat et deux haltères. Comme son nom l’indique, le pratiquant doit, dans le cas de cet exercice, rester allongé sur le banc en y posant convenablement le dos et les lombaires et mettre les pieds au sol. Les bras doivent être tendus dans une position en diagonale vers le haut à l’extérieur, avec une prise parallèle de deux haltères, chacun dans une main, dont les paumes sont mises dans la direction du corps. Le mouvement consiste alors à amener les haltères d’un geste lent et symétrique, jusqu’à avoir les avant-bras pliés au-dessus des pectoraux, formant 90° avec les bras, et puis, remonter à la position initiale en tendant les bras. Pendant tout le déroulement de l’exercice, la respiration ne doit pas être bloquée. En effet, il faut suivre le mouvement vers le bas par une inspiration et celui vers le haut par une expiration. Quant à l’intensité du travail, il est conseillé d’en faire 4 séries de 12 répétitions, en marquant un temps d’arrêt pour la récupération à chaque fin d’une série. Cet exercice est considéré par les experts de la musculation comme étant avancé pour le triceps. C’est pourquoi les débutants sont appelés à ne pas s’y mettre avant d’acquérir une certaine maîtrise technique et une force musculaire permettant de supporter la difficulté de l’exercice. Néanmoins, il ne faut pas mettre trop de poids même pour ce qui est des pratiquants avancés. L’une des mesures de sécurité qui reviennent toujours est celle de ne pas modifier la position indiquée pour chaque exercice de musculation. Il est donc de même pour l’extension triceps allongé. Il va falloir veiller à ne pas cambrer le dos, à ne pas réaliser le mouvement brusquement et à ne pas trop fléchir les coudes avec le geste en bas. Nous rappelons également que tout le travail doit se faire avec les avant-bras.