Ecarté Incliné Triceps

La musculation est une activité qui possède ses particularités et secrets. Elle constitue un vaste domaine de connaissance qui attire de plus en plus d’intérêt de la part des pratiquants et des amateurs du sport. Ses exercices sont caractérisés par une complexité frappante, que ce soit au niveau de la réalisation ou des muscles développés. Ainsi, un seul exercice peut solliciter différents muscles et plusieurs exercices pour travailler un seul muscle. Dans la continuité des articles présentant les diverses techniques permettant de développer et d’améliorer les muscles triceps, nous proposons dans ce qui suit un exposé de l’exercice de l’écarter incliné, son exécution appropriée et tout ce qui permet aux pratiquants une meilleure réalisation de l’application. En effet, pour commencer, il convient de souligner que cet exercice est connu auprès du commun des pratiquants de la musculation comme étant le principal mouvement pour le développement des pectoraux, chose qui n’est pas totalement fausse. Pas totalement, car il permet également dans son autre variante de porter le travail sur une autre partie musculaire, en l’occurrence le triceps brachial. Pour la réalisation de ce type d’exercice et afin de développer ce type de muscle, le pratiquant doit avoir en sa possession un banc incliné à 45° et deux haltères. D’un côté, allongé sur ce banc en y posant convenablement la tête, le dos et les lombaires et en mettant les pieds au sol, telle est la position idéale du corps du pratiquant sur le matériel d’exécution. De l’autre, il faut prendre les haltères chacune dans une main avec une prise plus serrée que celle relative au même exercice pour les pectoraux, sans pour autant tendre les bras. Le mouvement comporte un va-et-vient entre le bas et le haut. Autrement dit, le pratiquant amène les haltères vers le bas lentement et contractant les muscles et les remonter à leur position initiale avant même que les bras soient à la même longueur que les épaules. Pour que l’exécution soit complètement réussie, il faut inspirer avec le mouvement vers le bas et souffler en poussant les haltères à leur position de départ. L’intensité des répétitions doit varier entre 3 à 4 séries de 12 à 15 répétitions. Pour une meilleure conception de l’exercice, nous proposons de suivre l’illustration sur le lien suivant : Afin que nos pratiquants soient tranquilles, vu l’importance de cet exercice et l’intérêt qu’ils leur portent, les professionnels de la musculation pensent que toutes les catégories de pratiquants peuvent s’y mettre. Cependant, il faut faire attention à la charge pour ce qui est des débutants, car cette dernière ne doit être augmentée qu’avec l’avancement dans l’entraînement. Enfin, pour éviter le danger en exécutant le mouvement, les experts du domaine insistent sur le fait de se tenir jusqu’au bout dans la position indiquée et de baisser la charge au moment de sentir des difficultés à faire le mouvement avec les haltères. Autrement, des blessures peuvent surgir, notamment au niveau des articulation des épaules et du muscles biceps. L’important est de réussir l’exercice techniquement pas de soulever une charge que le muscle peut ne pas supporter.