Ecarté couché

De prime abord, il convient de rappeler que les muscles pectoraux nécessitent ,dans leur développement musculaire, le recours à différents types d’exercices qui, chacun d’eux, sollicite une partie de cette zone musculaire. Dans la continuité de nos présentations des exercices de musculation, leurs exécutions et les mesures de sécurité à prendre lors de l’entraînement, nous porterons notre attention dans ce qui vient à l’écarté couché, la partie musculaire qu’il sollicite et sa plus juste réalisation, suggérée par les experts de la musculation. L’écarté couché est l’exercice de base pour muscler les pectoraux. Il est considéré comme étant un exercice d’isolation des pectoraux. En effet, il intervient principalement au niveau des grand et petit pectoraux. Cependant, cela n’exclue pas le fait qu’il puisse solliciter d’autres muscles, notamment les biceps. Il s’agit ici d’un mouvement très technique à but esthétique, ce qui fait que son exécution doit se faire convenablement, en respectant les normes de l exercice au niveau du matériel, de la position et des mouvements. Pour commencer, le pratiquant doit se mettre allongé sur un banc plat, les mains prenant les haltères dans une position qui ne doit pas être tendue, autrement dit, il est conseillé de garder les coudes fléchis. En posant les pieds au sol, l’exécution de l’exercice peut se faire en ouvrant les bras pour amener les haltères d’un mouvement lent sur les côtés et les remonter jusqu’au niveau de la poitrine. En effet, ce mouvement doit être réalisé de la meilleure des façons en gardant l’équilibre de toute la partie haute du corps. Ainsi, il faut garder les épaules et le dos collés au banc, ne suivant en aucun cas le mouvement de l’exercice. Au niveau de la respiration également, le pratiquant doit faire preuve d’application, il faut alors inspirer en descendant et expirer en remontant les haltères. Nous avons noté dans nos précédents articles que certains exercices ne peuvent pas être réalisés par tout le monde. C’est le cas de l’écarté couché qui ,pour être exécuté, nécessite une certaine maîtrise technique du pratiquant. A cet effet, les experts de la musculation conseillent aux débutants de ne pas s’y mettre, car il s’agit d’un exercice avancé pour le développement des pectoraux. Ainsi, même les pratiquants avancés sont appelés à faire attention lors de la réalisation de cet exercice, provocant de graves blessures si le mouvement n’est pas bien contrôlé. Pour une meilleure application de l’exercice, nous vous proposons une illustration en vidéo sur le lien suivant : Généralement, il est suggéré de faire quatre (04) séries de dix (10) répétitions, après échauffement, en faisant un pause qui varie entre 1min 30 et 2 min entre une série et une autre. Rappelons également que ,pour ce qui est de cet exercice, il n’est pas question de donner du volume aux pectoraux, mais simplement les finir et les façonner pour une meilleure esthétique. Les poids à mettre ne sont donc pas importants pour arriver à cet objectif. Il s’agit ici d’une mesure de sécurité pour éviter les blessures au niveau de certains muscles et articulations, qui s’ajoute au danger d’avoir les bras trop tendus qui concerne des blessures au sein des biceps. Les variantes de l’écarté couché concerne sa réalisation avec la poulie en vue de travailler sa résistance ou la machine pour la masse.