Dips entre deux Bancs

L’un des exercices de base pour le développement du triceps brachial est celui des Dips entre deux bancs. Ce dernier demeure une technique particulièrement efficace et plus ou moins simple à réaliser. En effet, les pratiquants de toutes les catégories peuvent s’y mettre, et ce, sans vraiment se soucier de la difficulté de la position ou de l’exécution de l’exercice. Toutefois, comme tout exercice de musculation, les Dips entre deux bancs exigent un minimum de maîtrise technique pour que la réalisation puisse porter les résultats voulus. Cet article se veut donc une présentation de la meilleure exécution de l’exercice, les muscles qu’il développe et des conseils pratiques des experts en musculation. Les Dips entre deux bancs sont un exercice de musculation qui consiste à travailler principalement les muscles du triceps brachial. Cependant, il sollicite également d’une manière partielle et secondaire le haut des pectoraux et le grand dorsal. Tout d’abord, il convient de souligner qu’il s’agit ici de l’un des exercices les plus simples techniquement et qui ne nécessitent pas la présence de beaucoup de matériels. En effet, il suffit d’avoir en sa disposition deux bancs plats ou deux autres supports pouvant les remplacer, à l’exemple de deux chaises ; sauf que là, la technique doit être totalement maîtrisée. La distance devant séparer les deux bancs ne doit aucunement dépasser le mètre (1m). Il ne resterait alors pour le pratiquant qu’à se mettre dans la position idéale pour prétendre à commencer la réalisation de son exercice. Ainsi, il doit s’asseoir sur un banc, y poser les paumes des mains et placer les pieds sur l’autre banc d’en face en assistant le poids de son corps. A ce moment précis, les bras doivent être tendus et écartés à la largeur de la taille, telle est la position de départ pour ce qui de cet exercice. Après s’être assuré de l’exactitude de la position, le pratiquant peut passer à la réalisation des mouvements des Dips, qui consistent en premier lieu à descendre lentement le haut du corps entre les deux bancs, et ce, jusqu’à avoir les triceps étirés. Il est conseillé de se maintenir dans cette posture au moins pour quelques secondes, en gardant la contraction des triceps et le dos bien droit. Le revers du mouvement consiste quant à lui à remonter lentement vers la position initiale, en mettant de la pression sur les muscles triceps. En effet, nous avons ici deux mouvements qui doivent impérativement être accompagnés de respiration pour que l’exécution soit complète et réussie. Il faut alors inspirer en descendant, bloquer son souffle en position basse et expirer lentement avec le mouvement vers le haut. D’une manière générale, il est suggéré pour ce qui est de l’intensité des répétitions lors de l’exécution de l’exercice d’en faire 3 séries de 15 répétitions. Sauf que la vérité est que beaucoup de professionnels de la musculation considèrent que le travail peut être poursuivi jusqu’à ressentir des brûlures au niveau des muscles triceps. Par ailleurs, quoi qu’on dise, la conception de l’exercice ne serait complète sans démonstration. C’est pourquoi nous proposons de suivre l’illustration de son exécution dans la vidéo suivante : Sur le plan sécuritaire, notre équipe d’experts pense que le plus grand danger se situerait au niveau des coudes et des articulations des épaules, si à un moment donné de l’exécution ils se mettaient à bouger ou à intervenir dans le soutien du corps. Pour ce qui est de la réussite de la pratique, il est suggéré de rester dans la position indiquée jusqu’à la fin de la réalisation.