Curl Barre

Auprès des pratiquants de la musculation, il est communément admis qu’une belle posture du corps et une mise en évidence de sa partie haute passe par le développement des bras, en particulier les biceps. Pour ce faire, l’un des exercices les plus populaires et les plus efficaces en salle de musculation reste le « Curl barre ». En effet, le recours à cette technique se fait dans l’objectif de travailler le volume et l’isolation de son tour de bras. Cet article se propose d’exposer la meilleure exécution de l’exercice et les muscles qu’il développe, et ce, en se référant aux conseils pratiques des experts du domaine. Le « Curl barre » est un exercice de musculation qui développe essentiellement le biceps brachial. Néanmoins, il permet secondairement de travailler les avant-bras et le faisceau antérieur du deltoïde, situé au niveau de l’avant de l’épaule. Pour réussir à obtenir les résultats souhaités, il demeure indispensable de réaliser correctement la technique d’exécution. Cependant, cette dernière passe d’abord par une mise en position appropriée du pratiquant. Ainsi, il doit se mettre debout en gardant le dos bien droit. Pour ce qui est de la partie basse, il est préférable de fléchir légèrement les genoux pour protéger le bas du dos et les lombaires. Avec une prise des mains en supination, écartées à la largeur des épaules et les coudes collés aux côtés, la barre doit être, en position de départ, amenée au niveau des cuisses jusqu’à avoir les bras presque complètement tendus. A ce moment précis, l’exécutant peut entamer la réalisation de la technique. Cette dernière consiste en effet à monter la barre jusqu’au niveau des épaules en gardant la contraction des biceps et la redescendre vers sa position initiale en ayant les bras collés au corps et en restant dans la position indiquée, sans bouger le dos ou le tronc. Ce mouvement doit se faire d’un geste lent, symétrique et accompagné de la respiration qui reste importante dans toute activité sportive. Le pratiquant doit donc inspirer en position basse et expirer en montant la barre. Notons qu’il est conseillé de bloquer la respiration en position haute pour maintenir la pression sur les muscles biceps. Selon nos experts en musculation, l’intensité du travail varie entre 3 à 4 séries de 12 répétitions dans lesquelles tout le mouvement doit être reposé sur les avant-bras. Pour ce qui est de la charge, les professionnels du domaine privilégient le fait d’opter pour des charges modérées afin de mieux réaliser l’exercice, et par conséquent, en obtenir les résultats attendus. Ce, en raison de la possibilité qu’une charge lourde puisse influer sur la position appropriée de l’exercice. Pour une meilleure réalisation de l’exercice, nous proposons de suivre l’illustration sur la vidéo suivante : S’aider du dos en se penchant demeure l’erreur qui revient le plus lors de l’exécution du « Curl barre ». Dans ce cas, il ne faut pas s’étonner de l’absence du résultat, car le biceps n’est pas totalement sollicité. Il y a aussi le fait de faire intervenir les épaules dans le mouvement et de libérer les bras du corps. En effet, l’exécutant se fatigue mais n’y parvient pas à développer la partie musculaire concernée par l’exercice. Pour ce qui est de la sécurité, il faut veiller à la flexion des genoux pour que cela ne se répercute pas sur les lombaires.