Barre Front

De nos jours, bon nombre des pratiquants de la musculation pensent qu’avoir des bras bien travaillés est synonyme de force physique et de bonne allure musculaire. Il se mettent alors à intensifier le travail sur cette partie du haut du corps, jusqu’à son épuisement, qui a pour conséquence le ralentissement de son progrès. En effet, il faut varier les exercices et les réaliser avec modération pour espérer l’amélioration des muscles des bras. Ce présent article se veut un exposé d’un exercice qui concerne le développement du triceps, muscle situé au niveau de la face postérieure du bras, en l’occurrence la Barre au front. Ce dernier permet à son exécutant de gagner en masse et en force. Nous allons voir à quoi se résume son exécution, les muscles qu’il développe et les conseils pratiques de notre équipe d’experts. L’exercice de la barre au front centre principalement le travail sur la longue portion et les vastes du triceps brachial. D’une manière secondaire et selon la posture d’exécution, il peut également solliciter le haut des pectoraux. Avant de passer à l’exécution de l’exercice, il demeure pour le pratiquant capital de se mettre dans la position idéale, permettant que le travail soit efficace. Ainsi, il doit s’allonger sur le sol ou sur un banc plat, même si les professionnels de la musculation affirment leur préférence pour le second. Sur ce dernier, l’exécutant doit bien poser son dos et ses lombaires, tout en les gardant droits. Les pieds doivent quant à eux être posés au sol, légèrement écartés, en ayant les genoux fléchis. A ce moment précis, il ne reste qu’à prendre la barre pour que tout soit prêt pour entamer l’entraînement. Ainsi, la prise en pronation semble de loin celle que préfèrent unanimement les experts du domaine, notamment en raison des risques que présente la prise en supination. Il convient de souligner sur ce point que l’écart de la prise des mains ne doit aucunement dépasser la largeur des épaules. On arrive enfin au mouvement de l’exercice qui, notons-le, doit être réalisé de la plus juste des façons. En effet, il consiste à amener la barre au-dessus de la tête, jusqu’à avoir les bras complètement tendus et la redescendre au niveau du front en fléchissant les bras jusqu’à avoir les coudes pliés à 90°. Arrivée à cette position, la barre doit y être maintenue en gardant les triceps contractés et les coudes bien fixes. La respiration n’est pas en reste dans la réalisation d’un exercice de musculation. Il s’agit alors d’inspirer en descendant la barre, de bloquer son souffle au moment de l’avoir au niveau du front et d’expirer en remontant. Pour ce qui est de l’intensité des répétitions, il est conseillé d’en faire une moyenne de 3 séries de 15 répétitions, en marquant une pause d’environ 1min30 à la fin de chaque série. Cependant, cela n’est pas exhaustif. La vérité est qu’il faut ressentir des brûlures au niveau des muscles du triceps. Par ailleurs, quoi qu’on dise, la conception de l’exercice ne serait complète sans démonstration. C’est pourquoi nous proposons de suivre l’illustration de son exécution dans la vidéo suivante : Le conseil qui revient à chaque fois qu’il s’agit de l’exercice de la barre au front est sans doute celui de ne pas amener la barre au niveau du visage. Comme son nom l’indique donc, elle doit être descendue au front pour que le travail soit centré sur le triceps. Dans le cas contraire, ce sont les pectoraux qui seront plus sollicités. Pour ce qui est des mesures de sécurité, nos professionnels insistent sur le fat de garder les coudes et les épaules bien fixes pour éviter de se blesser.